Evere : NATION s’invite à une réunion sur la propreté et la sécurité !

Ce jeudi 18 janvier 2018 a eu lieu à Evere, une réunion d’information traitant des problèmes de propreté et de sécurité. La réunion était organisée par la commune et deux échevins y étaient présents ainsi qu’un représentant de la zone de police locale .

La première personne à brandir le micro et à intervenir fut le vice-président de NATION Evere. Alain Vandercam . En tant qu’ancien commissaire de police, Alain Vandercam à posé la question directe :  » Qu’en est-il de notre police de proximité ? Et où sont nos agents de quartier ? La réponse fut que la police de proximité était réorganisée en des teams de quartier , accessible via un numéro d’appel , avec une réactivité de 24 heures .

Astrid Demeunier, autre militante de NATION, a également placé une brillante intervention en s’inquiétant de la présence dans son quartier et aux alentours de l’Eglise Saint-Vincent de la présence régulière de dealers . Avec comme conséquence : des nuisances nocturnes , des salissures , des débris de verre , ainsi que des incendies criminels à l’encontre du club de pétanque . Ses dires furent confirmés par les deux échevins qui nous ont affirmé que des opérations « chocs » de police allaient se concrétiser avec l’aide de la brigade canine .

Quant à Eddy De Smedt, responsable pour Bruxelles-19,  il a signalé la situation surréaliste en matière de stationnement dans son quartier au Square de l’Accueil . Cela se concrétise par des stationnements sauvages dans les passages pour piétons , sur les accotements , et dans les angles du carrefour . Avec pour conséquence que les riverains doivent délocaliser leur stationnement et effectuer un quart d’heure à pied pour rejoindre leurs domiciles effectifs . Des aménagements spécifiques , ainsi que des places de parking nous ont été promis . E . De Smedt a clôturé la soirée en s’adressant publiquement aux échevins et en lui disant que le débat avait été constructif. Et que pour une fois le  » CORDON SANITAIRE  » n’avait pas été mis en place contre les militants de NATIOIN . Il a insisté qu’il était venu s’exprimer avec ses futurs colistiers d’une manière ouverte , constructive , et démocratique en tant que représentant d’un mouvement identitaire . Il lui a également donné rendez-vous à l’occasion du scrutin communal de 2018 pour croiser le fer .

evere

Astrid Demeunier, Alain Vandercam et Eddy De Smedt

 

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s