BONNE NOUVELLE EN ITALIE !

L’ensemble des militants nationalistes emprisonnés en octobre dernier, et membres de Forza Nuova, ont été libérés.

Rappelons qu’il y avait parmi eux, Roberto Fiore (dirigeant de Forza Nuova très connu là-bas et partenaire européen de notre mouvement) qui a aussi retrouvé toutes ses libertés.

Pour rappel, ils avaient été la cible des autorités italiennes en raison de la massive mobilisation qu’ils avaient réussi contre la mise en place de la dictature sanitaire liée au prétexte de la crise du Covid.

Le prétexte des poursuites fut la mise à sac des bureaux du syndicat de gauche italien (équivalent de la FGTB), accusé d’abandonner les travailleurs face aux mesures gouvernementales.

NATION avait toujours marqué sa solidarité avec l’ensemble de ces militants qui ont aujourd’hui retrouvé la liberté !

3 des figures de Forza Nuova dont R. Fiore à droite
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Quand les nationalistes espagnols, anciens du Mouvement Social Révolutionnaire disparu, sont en train de vouloir relancer certaines publications!

Chers lecteurs, apparemment cela bouge fort dans le camp nationaliste espagnol, d’où nous reproduisons ci-dessous le communiqué envoyé par notre camarade de toujours Juan Antonio LLOPART, un des fondateurs de l’ancien MSR. Prochainement, nous vous communiquerons plus de détails sur ce projet.

Il y a des moments dans les lesquels, il faut prendre des décisions ! Peut-être erronées mais si on bouge en accord avec ce que l’on pense, il n’est jamais trop tard pour les prendre. Le seul qui se trompe c’est celui qui fait quelque chose.

Cela fait un moment que je pense qu’il y a un espace libre dans le camp politique, entendu comme acte de service dans lequel on met sur la table un ensemble d’idées et de propositions pour régénérer notre Communauté Populaire, c’est à dire, notre idée de Nation et de notre Peuple sur les bases de Valeurs et de Príncipe, c’est pour cela que:

Si tu as été un activiste du MSR, si tu as été affilié au MSR, si tu as été sympathisant du MSR,

Si tu as cru dans ce projet, si tu crois en la nécessité qu’il existe de nouveau un mouvement transversal, avec ses différents fronts (politique, culturel, celui de la nature…)

S’il est clair pour toi qu’il faut construire un mouvement de rupture et non réformiste,

Si tu penses que tout est perdu, mais que justement pour ça ça vaut la peine de lutter,

Si tu en a marre des politiquement corrects et de la nostalgie, et que tu veux lutter dans le présent pour le futur des tiens,

Si tu veux t’engager, de nouveau croire en une alternative et dire que tu en as marre de ce système caduque et misérable…

Écris moi à jallopart@yahoo.com et je me mettrai en contact avec toi !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Intervention de NATION au Forum de l’Europe à Paris !

Le week-end des 7 et 8 mai 2022, ont eu lieu dans la capitale française, le Forum de l’Europe ainsi que la traditionnelle manifestation en mémoire de l’héroïne nationale française Jeanne d’Arc.

Des délégations des associations européennes « Alliance for Peace and Freedom (APF) » et « Fortress Europe (FE) » ont été invitées à ce Forum placé sous le patronage de l’association « Les Nationalistes ». Des représentants de France, d’Allemagne, d’Espagne, de République tchèque et de Roumanie se sont rendus sur place. Des représentants du Portugal, de la Belgique, de la Bulgarie et de la Hongrie étaient également présents via des interventions en vidéo.

Pour la Belgique, c’est Hervé Van Laethem qui avait envoyé une vidéo dont voici le texte :

Chers camarades

Je ne peux malheureusement être présent ce jour et notre camarade Yvan Benedetti  a eu la gentillesse de me proposer de néanmoins faire cette vidéo pour vous saluer après cette trop longue période d’emprisonnement global voulue par les forces mondialistes.

Ces mêmes forces qui voulaient absolument une nouvelle guerre en Europe et qui sont malheureusement arrivées à leur fin.

Et bien évidemment ici, on rejoint complètement le thème de la réunion de ce jour : le fait que l’Europe DOIT se débarrasser de l’OTAN qui est en fait, un faiseur de guerre !

L’OTAN qui n’est tout simplement que l’instrument américain de contrôle politico-militaire sur les pays européens.

L’OTAN qui est le premier responsable de la situation actuelle en Ukraine.

L’OTAN qui a ouvert la boite à Pandore au sujet du redessinement des frontières, en arrachant le Kosovo à la Serbie en 1999.

L’OTAN qui aujourd’hui est prête à affaiblir la Russie en menant une guerre…jusqu’au dernier ukrainien.

Le drame qui se joue en Ukraine nous rappelle d’ailleurs l’importance de répéter un slogan que nous avons peut-être un peu vite oublié : plus de guerre entre Européens !

Constatons d’ailleurs qu’aujourd’hui, comme à la veille des « heures les plus sombres de notre histoire », ce sont bien les politiciens «démocratiques», «tolérants» et bien-pensants qui ont des discours et des actes belliqueux et que ce sont les nationalistes qui, eux, appellent à cesser cette guerre fratricide !

Camarades de France et d’Europe, je vous salue et vous encourage à continuer votre combat de libération de l’Europe ! Une pensée aux camarades en prison, partout en Europe. Et si des camarades italiens de Forza Nuova sont présents, transmettez mes amitiés à Roberto Fiore.

Vive l’Europe, notre Europe ! Amitiés et à bientôt j’espère.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Congrès de la solidarité entre nationalistes !

Ce week-end fut riche à Madrid en actions et réunions sous le signe de l’esprit d’une vraie Europe et de la solidarité envers les prisonniers politiques nationalistes.

Ainsi le vendredi 25 mars s’est tenue une manifestation devant l’ambassade de Grèce en soutien aux militants grecs emprisonnés mais aussi avec les militants emprisonnés en Italie et en Espagne.

Le lendemain samedi s’est tenu à Madrid, une réunion du parti pan-européen APF (en français, Alliance pour la Paix et la Liberté). Réunion qui a réuni  plus d’une centaine de patriotes espagnols.

La conférence était elle-aussi dédiée à la répression qui frappe les nationalistes à travers l’Europe.

Lors de cette conférence, il a été possible d’écouter Nick Griffin (ex député européen) en vidéo conférence mais aussi sur place, un grand nombre de délégués venus de toute l’Europe : Claus Cremer pour le NPD Allemand, de Stefano Saija pour Forza Nova d’Italie, de Yvan Benedetti du PNF pour la France, de Alexandre Santos de Forza Nova du Portugal, Yiannis Zografos de Elasyn (Grèce), de Manuel Andrino de la Phalange espagnole et de Gonzalo Martín pour Democracia Nacional (Espagne).

Il a été également té lu à la salle, une lettre écrite depuis sa prison de Pedro Chaparro, responsable de Democracia Nacional, récemment emprisonné pour l’affaire de la librairie Blanquerna dont nous avons déjà parlé dans un autre article (lire ICI).

A noter qu’a aussi été lu un message de soutien co-signé de Nancy Van Den Eede présidente de NATION et d’Hervé Van Laethem, qui fut un des co-fondateurs de l’APF. NATION qui était d’ailleurs présent sur place avec un imposant stand ainsi qu’avec deux représentants.

« Patriotes en lutte…sans aucune crainte de la répression »

Une salle bien remplie
Des dirigeants nationalistes de toute l’Europe
Le stand de NATION
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

QUI a assassiné François Duprat ? On a notre idée…

Au matin du 18 mars 1978, sur une route de Normandie, François Duprat (37 ans) meurt dans l’explosion de son véhicule et son épouse, elle, sera gravement blessée et mutilée.

Cet assassinat sera revendiqué par le « Commando du Souvenir » qui termina son communiqué de revendication par « N’oublions pas Auschwitz !»

A l’occasion de ce triste anniversaire, nous pensions utile de rappeler qui il fut. Démarche d’autant plus nécessaire à une époque où la mouvance nationaliste a la mémoire particulièrement courte et ou la confusion est certaine.

François Duprat, c’était avant tout un militant de toujours. D’Occident au Front National, en passant par Ordre Nouveau (et j’en oublie), on voyait toujours Duprat là où les choses se passaient.

François Duprat à gauche sur la photo

Le Duprat conférencier mais aussi le Duprat aux côtés du service d’ordre.

Mais François Duprat était aussi un idéologue, on peut d’ailleurs le considérer comme le théoricien principal du nationalisme révolutionnaire moderne. Et à l’instant où les nationalistes recommencent à se diviser sur les stratégies et les alliances, les positions avant-gardistes pour l’époque de Duprat doivent nous faire réfléchir.

Activiste anti-gauchiste de premier plan, il est aussi un de ceux qui poussent, dans les années 70, le FN à se positionner contre l’immigration. En effet, à l’époque, le problème de l’immigration, déjà bien réel, ne se posait pas avec autant d’acuité, et certains au sein de la droite nationale, par réflexe colonialiste, ne trouvaient pas utiles de refuser les populations originaires des anciennes colonies françaises.

Duprat, avant tout le monde, dénonçait les risques que faisait peser l’immigration sur l’identité des peuples européens. On peut donc lui reprocher des choses mais certainement pas de ne pas avoir vu clair tôt assez.

Mais ce qui était remarquable chez Duprat, c’était cette capacité d’analyser les phénomènes de société et d’en analyser les causes profondes. Et pour lui, dénoncer l’immigration n’était pas suffisant, il voulait aussi dénoncer les forces qui l’avaient provoqué.

Et il n’hésitait pas à les désigner comme étant les forces de l’argent cosmopolite : le grand capital apatride et vagabond…

Il avait démonté les rouages d’un mécanisme qui avait des buts divers : main d’œuvre à bon marché, métissage des peuples, destruction des spécificités nationales et de l’esprit potentiel de résistance qui en découle, préparation au mondialisme, etc…

Et si Duprat avait bien conscience de l’intérêt d’une grande force politique électorale comme le Front National auquel il participait avec les Groupes Nationalistes Révolutionnaires en tant que « tendance », il n’en négligeait pas la formation de cadres révolutionnaires. Sa formation d’historien et les nombreux ouvrages de référence dont il fut l’auteur l’aidèrent beaucoup dans cette tâche.

On peut se demander où en serait la mouvance nationaliste en France et en Europe, s’il n’avait pas été assassiné. Et c’est d’ailleurs sans doute car ses assassins connaissaient sa valeur qu’ils avaient décidé de l’éliminer lui et non pas des gens plus médiatiquement connus.

Affiche produite par le Front National après l’assassinat de Duprat

Car il est indispensable de se le rappeler :  François Duprat était un des nôtres et il fut assassiné pour cela. François Duprat était un des nôtres et sans lui, nos idées seraient toujours figées dans des schémas dépassés. François Duprat était un des nôtres et ses assassins ne sont pas de la racaille de banlieue, mais bien ceux auxquels, certains de notre camp, essaient de faire aujourd’hui les yeux doux.

Mais nous voulons avoir la mémoire longue et la dent dure !

Et nous n’oublions pas qui fut Duprat : anti-impérialiste mais aussi pionnier de la lutte contre l’immigration. Et nous n’oublions pas non plus qui l’a assassiné ni pourquoi !

Une chose est sûre, en tous les cas : il aura fait école ! Notre existence et notre conception du monde en sont la preuve.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Un député européen emprisonné est en grève de la faim !

Cela fait une dizaine de jours maintenant que l’eurodéputé Yannis Lagos poursuit sa grève de la faim, réclamant justice pour lui-même et les 49 autres nationalistes grecs, qui sont détenus à la prison de Domokou.

La condamnation, malgré les réquisitions d’acquittement général du Procureur, datant d’octobre 2020, n’a pas encore, un an et demi plus tard, été rédigée ni notifiée, avec les motifs retenus, si bien que les nationalistes grecs emprisonnés sont toujours privés du droit d’en relever appel !!

La plupart ont purgé (ainsi que leur détention provisoire en 2013-14) près de trois ans de prison, sans jamais avoir pu être informés précisément de leurs peines et des motifs les justifiant, afin de pouvoir procéder immédiatement à leur propre défense, malgré le délai échu depuis la condamnation et en violation de tous les principes d’un État de droit !!

De plus, l’administration grecque ne permet pas au député européen d’exercer ses fonctions à distance depuis des mois maintenant, ce qui est contraire aux principes de l’Union européenne, qui pourtant s’en lave aussi les mains comme un autre Ponce Pilate !!

Selon des informations confirmées, Yannis Lagos a été conduit dans une cellule d’isolement, comme prévu pour les détenus en grève de la faim.
Dans la cellule où Yannis Lagos a été conduit, des conditions misérables règnent, puisqu’il s’agit d’une pièce très petite et froide pleine de punaises de lit, avec des fenêtres endommagées, un lit sans matelas et un radiateur endommagé…

Et tandis que Yannis Lagos poursuit sa grève de la faim, avec un danger évident désormais pour sa santé et sa vie, une omerta mortelle a été imposée sur le sujet concerné dans les médias, et pas seulement, hélas, dans ceux du régime.

Seuls quelques nationalistes tentent d’informer et de sensibiliser les Grecs sur le drame que vit Yannis Lagos, qu’il ne faut pas oublier.

Rappelons qu’il avait recueilli plus de 100.000 voix aux élections européennes…

Le jeudi 17/02/2022, un rassemblement a eu lieu devant les bureaux de l’Union européenne à Athènes, auquel ont participé des membres d’#ELASYN, ainsi que M. Christos Rigas du mouvement LEPEN et M. D. Zafeiropoulos du Front national

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

NATION à Theux !

Ce week-end, c’est la commune de Theux-Franchimont qui a reçu la visite de nos militants qui ont distribué des toutes-boites.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Hommage à Jean-Pierre Smeyers !

NATION-Bruxelles a réuni quelques amis de Jean-Pierre Smeyers, militant exemplaire disparu en septembre dernier, afin de lui rendre hommage là où ses cendres ont été dispersées.

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Grève de la faim !

Les militants nationalistes italiens Roberto Fiore, Giuliano Castellino et Luigi Aronica, emprisonnés suite à leur action contre la dictature sanitaire, ont débuté une grève de la faim pour protester contre les conditions de détention de tous les détenus de la prison de Poggioreale.

En effet, la prison en question est quasiment devenue un hôpital à cause de l’explosion de l’épidémie de Covid, au point que nombre d’agents pénitentiaires ont aussi été touchés.

Comme quoi, l’Etat prend des mesures sanitaires partout, sauf là où il faudrait !

PS : A noter que profitant de l’emprisonnement des leaders en question, des provocations visent le mouvement italien Forza Nuova. Ce qui nous rappelle que s’il faut refuser les concessions aux libéraux d’extrême-droite, il faut aussi pouvoir prendre ses distances avec les « hollywood nazis » de toutes sortes. C’est aussi là qu’il faut trouver une Troisième Voie !    

De gauche à droite : Giuliano Castellino, Luigi Aronica et Roberto Fiore
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Honneur à ceux qui ont combattu le communisme !

Tout le monde nous bassine sans cesse avec les Brigades Internationales, en fait des délégations de toute l’Internationale communiste, venues aider les républicains espagnols durant la guerre civile espagnole qui dura de 1936 à 1939.

On oublie un peu vite de dire qu’il y avait aussi des nationalistes venus de toute l’Europe pour défendre l’Espagne contre le communisme international.

Et on ne parle pas seulement ici des détachements allemands et italiens, envoyés par leurs gouvernements respectifs mais bien de volontaires individuels, tels les Français et les Belges (réunis dans la Bandera « Jeanne d’Arc ») mais aussi, entre bien d’autres, de volontaires roumains issus pour beaucoup de ce qu’on a appelé la « Garde de Fer » de Cornelio Zelea Codreanu…

Et c’est à la mémoire de deux de ces légionnaires roumains tombés au combat le 13 janvier 1937, Ion Mota et Vasile Marín, qu’une commémoration a eu lieu la semaine dernière à Majadahonda, près de Madrid.

Environ 150 personnes y furent présentes, dont une forte délégation roumaine, mais aussi aux côtés des nationalistes espagnols, une délégation du PNF Français et de NATION.

A cette occasion, il a été rappelé la répression qui frappe les nationalistes en Espagne mais aussi en Italie, avec des panneaux exigeant la libération de Roberto Fiore, secrétaire-général de Forza Nuova, et toujours emprisonné pour son engagement sans concession contre la mise en place de la dictature sanitaire.

A noter que les hurlements au fascisme de la part des communistes et une alerte à la bombe, n’ont  en ríen empêché le déroulement de la journée.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire