Pourquoi NATION veut-il se rassembler à Franchimont ?

Comme vous le savez peut-être, la commune de Theux a interdit le rassemblement que NATION voulait tenir le samedi 24 octobre à Franchimont : LIRE ICI !

Mais pourquoi donc, NATION voulait-il tenir un rassemblement au château de Franchimont ?

Dans les années 70, une formation nationaliste de Belgique francophone avait lancé l’idée d’un pèlerinage nationaliste wallon au château de Franchimont (sur la commune de Theux, province de Liège). Ceci pour rappeler l’exemple des 600 Franchimontois partis à la mort pour défendre l’indépendance de la principauté de Liège. Ce sacrifice illustrant l’esprit de résistance des Wallons.

Cette activité connut 9 éditions.

Dès sa création, le Mouvement NATION reprit cette idée ! Et depuis 1999 a relancé ce rassemblement identitaire wallon et francophone et l’organise assez régulièrement. Si nous l’avons fait, c’est parce que Franchimont représente un symbole de résistance et un symbole identitaire.

Jamais il n’y eût le moindre incident et comme les quelques photos ci-dessous en témoignent, ces activités se passèrent toujours dans une ambiance bon enfant.

Mais comme d’habitude, les soi-disant démocrates ne peuvent tolérer des gens qui parlent de résistance et d’identité

Rappel historique

En 1468, les Liégeois sont révoltés contre le prine-évèque Louis de Bourbon, qui reçoit l’aide de Charles le Téméraire, duc de bourgogne et du roi de France, Louis XI, précédement allié des Liégeois. Dans la nuit du 29 octobre, 600 hommes vont partir de Franchimont jusqu’à Liège dans le but de tuer le duc de Bourgogne qui campait sur les hauteurs de sine Walburge. Ils seront tous massacrés.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La gauche liégeoise ou le traumatisme de St Léonard !

Une lettre ouverte adressée aux autorités communales liégeoises par le Front Antifasciste, et qui parle longuement de NATION, nous permet de rappeler quelques points.

D’abord, cela confirme bien que la gauche est toujours traumatisée par le fait que NATION ait eu pignon sur rue pendant deux ans, dans le quartier liégeois de St Léonard (prétendument chasse gardée de la gauche). Qu’elle sache que maintenant que NATION y est implanté auprès de certains habitants, nous y resterons avec ou sans local (le patron du local étant parti pour une retraite bien méritée…).

Cela confirme ensuite que les « antifa » sont les rois des menteurs. Lorsqu’ils parlent de nuisances diverses, ils oublient de dire qu’ils en ont TOUJOURS été à la base. Y compris de ce qu’ils nomment « bagarres de rue », déclenchées par eux (armés parfois de cocktails Molotov) et lors desquelles, c’est vrai, ils ont pris la correction qu’ils méritaient pour avoir tenté d’agresser les nationalistes.

Remarquons aussi que pour des militants anti-flics, ils ne cessent d’en appeler à l’action de la police.

Autre chose de typique, c’est qu’ils n’arrêtent pas de désigner Liège comme ville antifasciste (comprenez antinationaliste) « sans espace pour l’extrême-droite »…Mais Ils ne cessent en même temps, de parler des activités que « l’extrême-droite » en général et NATION en particulier y mènent.

Alors, les antifa liégeois : menteurs ou particulièrement incompétents dans leur combat ?

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

NATION présent à la manifestation contre l’agression turco-azerbaïdjanaise contre l’Arménie !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

A propos de la condamnation d’Aube Dorée !

Ce matin, Aube Dorée (mouvement nationaliste grec bien connu) a été condamné comme association criminelle. Alors que la procureure, elle-même, avait demandé l’acquittement.

On peut penser ce qu’on veut d’Aube Dorée et de certains excès mais il n’en reste pas moins qu’il s’agit clairement d’un jugement qui n’a plus rien à voir avec le pénal mais tout à voir avec la volonté politique de faire taire les opposants au système. Pour rappel, Aube Dorée était un mouvement électoral qui a obtenu jusqu’à 9% des voix.

Quoi qu’il en soit, nous restons partout solidaires avec tous les nationalistes victimes de la répression, même ceux dont nous ne partageons plus ni les sensibilités politiques ni la stratégie.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Nouvelle action contre l’impunité des bandes urbaines !

Ce dimanche 30 août a eu lieu à Ostende, une marche contre l’impunité des bandes urbaines telles que celles qui avaient récemment provoqué des incidents à Ostende et Blankenberge.

Cette marche a rassemblé près de 400 personnes.

Une délégation de militants de Nationale Beweging/NATION y a participé. Elle était dirigée par le vice-président du Mouvement, Edouard Hermy.

La presse subsidiée prétend que des slogans « racistes » auraient été scandés.

La presse prétend que des slogans racistes aurait été scandés…tiens donc

Nombre de nationalistes furent présents dans cette marche

Edouard Hermy, vice-président de Nationale Beweging/NATION a participé à la marche avec une délégation de nos militants

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Action « Zone sans racailles » !

Ce mercredi, quelques militants de NATION ont planté et accroché des panneaux « Zones sans racailles » (en 2 langues) sur plusieurs plages du littoral belge.

On ne sait si les principaux intéressés ou les autorités communales apprécieront mais les braves gens sans nul doute !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eddie Hermy, vice-président de NATION/Nationale Beweging explique le but de l’action devant une caméra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Léopold, police, NATION, les délires révélateurs des gauchistes !

Si, si, la gauche dite antifasciste peut avoir son utilité. Ainsi dans un article, pourtant assez délirant sur l’action de NATION qui voulait protéger la statue de Léopold II le 20 juin dernier, nos « antifa » démontrent en un texte que : notre action était fondée, qu’elle s’est bien déroulée comme nous l’avions raconté et enfin que, pour des gens qui disent que la rue est à eux, le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne se manifestent guère face aux militants de NATION. Extraits choisis (en italique) et nos commentaires en-dessous (en gras).

Une heure avant le rassemblement, un petit groupe de 7-8 personnes, mené par Hervé Van Laethem, le président du parti d’extrême-droite (…), fait son apparition aux pieds de la statue.

Ce témoignage prouve bien que nous avions dit la vérité, nous étions bien une dizaine, contrairement à ce que prétendait un autre site « antifa » qui parlait de 3 personnes…De plus, et comme expliqué plus loin par les gauchistes, d’autres sympathisants de NATION vont venir plus tard. Mais surtout cet article, en lui-même, démontre que notre action était fondée puisque si les gauchistes ont pu observer la scène, c’est qu’ils étaient là. Et il est certain que sans présence policière (provoquée par la venue de NATION), ils auraient sans doute dégradé la statue. Pour rappel, un groupe communautariste avait aussi envisagé ce jour-là de déboulonner symboliquement la statue. Projet qui fut abandonné après l’annonce de notre présence.

D’autres fascistes apportent des fleurs sporadiquement en marge du rassemblement, toujours protégé·es par la police.

Ce qui confirme que comme nous l’avions demandé, des gens sont passés tout au long de l’après-midi.

Alors que la manifestation statique des sans-papiers suit son cours pacifiquement, certains fascistes se mêlent à la foule avant de se disperser dans les rues alentours.

Si cette histoire est vraie, c’est plutôt bon signe quant à notre capacité de mobilisation et d’organisation. Et on peut se demander alors pourquoi, nos valeureux antifascistes n’ont pas réagi…

Dans le même temps, deux manifestants antifascistes décident de retirer les fleurs de la statue. Ils sont immédiatement encerclés par les policiers qui leur reprochent « un vol » avant de procéder à un contrôle d’identité pour finalement les laisser partir.

Ils se nomment eux-mêmes manifestants. Ce qui confirme qu’ils étaient bien venus pour manifester mais que vu leur nombre, ils ont plutôt choisi de faire les voyeurs. Et ont courageusement préféré attendre  que les gens de NATION soient repartis avant d’agir… Comme d’habitude, quoi. Ce qui confirme aussi qu’ils ne sont même pas foutus de piquer quelques bouquets de fleurs sans se faire attraper.

un policier s’est même empressé de remettre le bouquet aux pieds de l’ex-roi colonisateur

Est-ce que ce policier savait même qui avait déposé des fleurs ? Pas sûr. Par contre, il n’a fait que mettre fin à un délit. Ah oui, jusqu’à nouvel ordre, cette statue est toujours un monument national qui concerne un des rois des Belges

militant·es du troisième âge

Oh vilains racistes anti seniors… Pourtant, ils savent bien qu’il y a pas mal de jeunes à NATION comme ils en ont fait quelque fois, la douloureuse expérience ! Bon, on comprend qu’ils sont étonnés de voir des militants plus âgés vu que dans les milieux gauchistes, après 40 ans, ces révolutionnaires de carton-pâte, on les trouve plus souvent dans les cabinets socialistes que dans la rue.

La différence de traitement qu’inflige la police à l’extrême-droite face aux acteurs.rices des luttes sociales en cours en Belgique traduit bien l’ancrage politique et le racisme de cette institution

Quand on voit le nombre d’actions de gauche, même illégales, qui sont tolérées par la police. Quand on voit que ces gens ont pu manifester, même pendant le confinement. Quand on voit l’impunité dont les activistes de gauche, profitent…On comprend mieux l’inanité de cette phrase

Face à l’extrême-droite sous toutes ses formes, ripostons immédiatement et collectivement.

Cette dernière phrase est particulièrement drôle de la part de gens qui ont attendu le départ des militants de NATION avant d’aller voler un bouquet de fleurs et qui affirment aussi que des militants de NATION rôdaient près d’un cortège de sans-papier, et ceci sans la moindre intervention  des « forces antifascistes »…LOL

Bref, une fois de plus, antifa ahahah !!!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

A Spa non plus, ne touchez pas à Léopold !

Face à l’hystérie politiquement correcte qui envisageait de changer le nom des galeries Léopold à Spa, des militants de NATION (de l’arrondissement de Verviers) sont allés manifester devant ces galeries pour exiger que l’on cesse cette repentance qui en devient ridicule.

En plein jour de marché, les militants identitaires de NATION ont montré un message clair aux passants, dont un grand nombre semblait apprécier la démarche.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

NATION réagit au vandalisme anti-Leopold !

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la statue de Léopold II située place du Trône a été une nouvelle fois vandalisée.

NATION a aussitôt organisé un rapide « rassemblement de réparation ».

Hervé Van Laethem a salué la statue et a paraphrasé le général Janssens (ancien chef de la Force Publique) qui faisant allusion au sort que «les politiciens» ont réservé au Congo, avait prononcé une phrase devenue célèbre: «Sire, ils vous l’ont cochonné». Sauf que, comme l’a rappelé Hervé, ce n’est pas que le Congo que les politiciens ont cochonné, aujourd’hui c’est aussi la Belgique.

NATION va en tous cas continuer des actions en vue de ne pas nous laisser voler notre Histoire et notre Identité.

D’abord en continuant d’activement soutenir la pétition en ligne pour le maintien des statues de Léopold. Pétition qui a déjà réuni plus de 16.000 signatures !!! Voir ICI !

Aussi en appelant à un rassemblement dimanche prochain, devant la statue de Léopold à Arlon où là aussi, quelques activistes de gauche ont lancé une campagne pour la faire enlever.

Très bientôt, plus de détails de cette activité organisée par NATION Luxembourg.

Il y a d’autres projets en préparation mais nous allons avoir besoin de votre mobilisation !

Touchez pas à notre Histoire !

 

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Comme promis, NATION est allé demander des comptes à Maggie De Block!

Ce vendredi après-midi, quelques militants de NATION ont tenu une action devant les bureaux de Maggie De Block.

Fredy Baum et Hervé Van Laethem y ont pris la parole.

Le secrétaire général du Mouvement, Filipe Ferreira, a déposé une « convocation » à Maggie De Block, pour qu’elle comparaisse devant une réunion citoyenne de contrôle de son action.

Réunion que l’on tiendra, le samedi 4 Juillet, à proximité de son domicile à Merchtem afin de lui éviter de devoir se déplacer à Bruxelles. Les détails suivront.

Voici en quelques mots, la motivation de notre action.

Tout au long de la période de confinement, NATION a dénoncé la gestion calamiteuse de crise du COVID, et ceci par l’ensemble du gouvernement.

Mais Maggie De Block, ministre de la santé est devenue une figure emblématique de cet échec.

Emblématique de par son arrogance et de par son incompétence…Pour rappel, on en est à la septième commande de masques posant problèmes…

Ceci dit, nous savons bien que la raison profonde de la mauvaise gestion de cette crise est que l’Etat n’avait aucune réserve financière pour y faire face. La Belgique, et on le dit depuis longtemps, est e état de faillite virtuelle. Et là, ce n’est évidemment pas de la seule faute de  De Block mais bien de l’ensemble du système politique.

C’est pourquoi, nous estimons qu’il est l’heure de réclamons des comptes et que nous le faisons.

Une petite vidéo va bientôt paraître.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire