Un député européen emprisonné est en grève de la faim !

Cela fait une dizaine de jours maintenant que l’eurodéputé Yannis Lagos poursuit sa grève de la faim, réclamant justice pour lui-même et les 49 autres nationalistes grecs, qui sont détenus à la prison de Domokou.

La condamnation, malgré les réquisitions d’acquittement général du Procureur, datant d’octobre 2020, n’a pas encore, un an et demi plus tard, été rédigée ni notifiée, avec les motifs retenus, si bien que les nationalistes grecs emprisonnés sont toujours privés du droit d’en relever appel !!

La plupart ont purgé (ainsi que leur détention provisoire en 2013-14) près de trois ans de prison, sans jamais avoir pu être informés précisément de leurs peines et des motifs les justifiant, afin de pouvoir procéder immédiatement à leur propre défense, malgré le délai échu depuis la condamnation et en violation de tous les principes d’un État de droit !!

De plus, l’administration grecque ne permet pas au député européen d’exercer ses fonctions à distance depuis des mois maintenant, ce qui est contraire aux principes de l’Union européenne, qui pourtant s’en lave aussi les mains comme un autre Ponce Pilate !!

Selon des informations confirmées, Yannis Lagos a été conduit dans une cellule d’isolement, comme prévu pour les détenus en grève de la faim.
Dans la cellule où Yannis Lagos a été conduit, des conditions misérables règnent, puisqu’il s’agit d’une pièce très petite et froide pleine de punaises de lit, avec des fenêtres endommagées, un lit sans matelas et un radiateur endommagé…

Et tandis que Yannis Lagos poursuit sa grève de la faim, avec un danger évident désormais pour sa santé et sa vie, une omerta mortelle a été imposée sur le sujet concerné dans les médias, et pas seulement, hélas, dans ceux du régime.

Seuls quelques nationalistes tentent d’informer et de sensibiliser les Grecs sur le drame que vit Yannis Lagos, qu’il ne faut pas oublier.

Rappelons qu’il avait recueilli plus de 100.000 voix aux élections européennes…

Le jeudi 17/02/2022, un rassemblement a eu lieu devant les bureaux de l’Union européenne à Athènes, auquel ont participé des membres d’#ELASYN, ainsi que M. Christos Rigas du mouvement LEPEN et M. D. Zafeiropoulos du Front national

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s