Rouges de colère !

Décidément, ce 1er Mai n’a pas fini de faire parler.

Ainsi après un tweet où Hervé Van Laethem affirmait que c’était bien les militants gauchistes qui avaient provoqué les premiers incidents lors de la Boum, il a subi plusieurs commentaires de gens de gauche affirmant que c’était de la désinformation.

Après avoir produit des images venant de la chaîne d’info Kairos montrant des banderoles « No Border », après avoir montré les images d’un drapeau antifa « confisqué un peu rudement » par des jeunes supporters de foot dans le Bois de la Cambre, après confirmation sur la groupe Bruxelles Antifa qu’ils étaient bien présents et malgré des images vidéos montrant des individus de type « Black Blok », les gens de gauche n’en démordaient pas, c’était faux…mais bon on est habitué de leur mauvaise foi absolue.

Plus agressif encore avec les réactions à l’hommage rendu par NATION sur la tombe de Julien Lahaut, député communiste, et la lettre ouverte publiée par Hervé Van Laethem (lire ICI) à destination de ceux qui ne comprendraient pas, dont les gauchistes bien entendu lol.

Là, plusieurs membres du PTB se sont laissés aller à une prose rappelant aussi les années 30 mais version stalinienne celles-ci…

Quelques morceaux choisis :

  • « Le fascisme ne fait pas pousser des fleurs. Il fait pousser la mort. La haine. La division. »
  • « On lâche rien. » (NDLR : il ne faudrait pas oublier la négation et écrire « On ne lâche rien ! » »
  • « Hervé Van Laethem, caïd du petit groupe « Nation » ». (NDLR : Après Führer, Gourou, Raïs, Caïd maintenant, arrêtez c’est trop de termes sympas lol)
  • « Il faut dire que le groupe Nation ose tout… » (NDLR : En effet)
  • « Et c’est Van Laethem, condamné en justice pour racisme en 1997 et 2006, qui essaie non seulement de le récupérer mais aussi de me faire la leçon ? (NDLR : C’est bien moins choquant que de donner des leçons de démocratie quand on défend une idéologie qui a fait presque 100 millions de morts) »
  • « Ces crapules ont le goût du sang » (NDLR : c’est vrai qu’en tant que staliniens, ils s’y connaissent en terme de sang…)
  • « Mais l’intimidation ne fonctionnera pas. Le front antifasciste est fort. Montrons à cette racaille que notre solidarité est puissante et que jamais ils ne pourront s’approprier l’histoire ouvrière, ni nous faire peur ! »

Notons que cette dialectique grandiloquente masque mal le fait qu’ils ne se sont pas risqués à essayer de démonter le moindre argument de la lettre ouverte en question.

Remarquons enfin que le Parti Communiste Belge semble, lui en coma dépassé, au point qu’il n’a même pas réagi du tout.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s