Retour sur la manifestation « anti-NATION » de Liège !

Ce qui est un peu irritant avec les gauchistes, c’est leur sale habitude de jouer à l’ado attardé qui veut montrer que c’est lui qui pisse le plus loin. Et à la lecture de certains de leurs commentaires d’autosatisfaction, nous nous voyons dans l’obligation de revenir sur les événements survenus à Liège, mercredi dernier.

L’extrême-gauche avait donc vidé les égouts de la ville pour rassembler 400 personnes pour protester contre le fasssssisme (à prononcer avec 5 s, ça fait encore plus peur). Très rapidement, la mouvance la plus agressive, enfin en paroles, a appelé à aller protester contre un café situé dans le quartier Saint Léonard et où des militants patriotes vont régulièrement boire un verre.

Connaissant la tolérance que la police de Liège montre souvent envers les groupes gauchistes, NATION a rassemblé en quelques heures, une quinzaine de militants pour ne pas laisser le local en question sans défense en cas d’agression.

La présence de militants TRES décidés de NATION a manifestement changé la donne au niveau maintien de l’ordre et a « motivé » la police de Liège a empêché les manifestants, dont certains étaient masqués, d’approcher du local.

Les militants de NATION ont « monté la garde » plus de 2 heures. Ce n’est que lorsque le gros des manifestants étaient repartis que la police de Liège, prétextant un échange de gestes peu sympathiques entre un militant de NATION et une photographe « d’en face », a donné l’ordre d’évacuer le local. Ce qui s’est fait à la condition expresse que la police maintiendrait une zone de sécurité autour du café. Promesse qui fut respectée.

L’objectif fut donc complètement atteint : les gauchistes n’ont pu passer devant le local et aucune agression n’a pu avoir lieu.

Une fois de plus, la racaille gauchiste a été mise en échec à Liège, cela devient une bonne habitude

PS : A noter que les gauchistes nous racontent maintenant une histoire comme quoi, ils se sont confrontés à la police et ont eu 3 blessés. Nous ne résistons pas au plaisir de partager cette vidéo ci-dessous où l’on voit de 2’35’’ à 3’35’’, les gauchistes approcher du cordon policier et la « terrible » confrontation qui dure quelques secondes et qui, si elle a occasionné 3 blessés chez les antifa, signifie qu’ils sont devenus bien fragiles. On comprend dès lors pourquoi la police de Liège a évité que les antifa ne se retrouvent face à nos militants 😉

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s