Nouvelle casse à Charleroi : la faute à qui ?

Une fois de plus, ce samedi soir alors que les « barrages » des gilets jaunes étaient bon enfant, la police a dégagé le rond-point du Marsupilami avec des moyens lourds (quatre pelotons, 1 arroseuse, des véhicules blindés).

Par contre, la police a laissé agir de vrais casseurs (issus principalement de bandes de racailles) dans le reste de la ville.

On peut se demander ici s’il ne s’agit pas d’une stratégie, non pas de la police qui nE fait qu’obéir aux ordres, mais bien de ce qu’on appelle l’autorité administrative (les politiciens) qui veulent laisser les casseurs détruire la ville, juste pour salir le mouvement pacifique des gilets jaunes et casser le capital réel de sympathie que les gilets jaunes ont au sein de la population.

Quoi qu’il en soit, demandons des comptes aux autorités le vendredi 30 Novembre à la Rue de la Loi !

46510470_2334903150080782_7607900631986077696_n

46798788_357624684783328_4044837828134174720_n

Où étaient tous ces moyens quand les racailles pillaient le centre-ville ?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s