Mise au point !

On a bien entendu le droit, tout en se déclarant patriote, de ne pas aimer NATION. Est-on pour autant obligé d’insulter nommément certains de ses membres ou dirigeants ? Sans doute que non ! Mais ce n’est pas bien grave, nos membres et dirigeants ont de grands dos. Et le cas échéant, savent répondre de manière adéquate aux insultes qui dépassent les bornes. Même si pour cela, il faudrait que les insulteurs ne se terrent pas aussitôt l’insulte faite.

Mais où ça ne va vraiment pas, c’est lorsque ce genre de comportement donne à l’étranger une image négative de la Belgique.

Et c’est ce qui s’est malheureusement passé ce week-end de la faute de quelques éléments appartenant, pour l’instant (on précise vu la rapidité avec laquelle ces gens changent d’organisation), à un sous-groupuscule qui a comme particularité de ne réapparaître qu’au moment des élections.

Les intéressés qui, par leurs déclarations et leurs parcours, relèvent plus de la psychiatrie que de l’analyse politique sont rentrés dans une « croisade » anti-NATION faites d’insultes et propos souvent incohérents. Au point d’avoir essayé de se faire inviter au « Forum de l’Europe » qui avait lieu ce week-end à Paris.

Lorsque la militante française, qui exerçait le secrétariat, leur a opposé au téléphone une fin de non-recevoir car il y avait déjà une délégation et un orateur belge de prévus ( respectivement NATION et Hervé Van Laethem) ; elle s’est fait copieusement insulter, elle et le mouvement auquel elle appartenait.

Il va de soi que nous avons exprimé à nos amis français, nos regrets les plus sincères quant à l’attitude lamentable et pathétique de l’auteur de cet appel qui est une sorte de bouffon bien connu de la province du Luxembourg.

Heureusement, nos amis français savent faire la part des choses et cela n’a pas empêché NATION d’être un peu la « guest star » lors de 4 activités qui se sont déroulées à Paris ce week-end : voir ICI.

NATION estime qu’il est grand temps de nettoyer notre mouvance de ces éléments qui sont des caricatures et qui, même s’ils ne représentent qu’eux-mêmes, donnent une image bien lamentable des idéaux qu’ils prétendent défendre et auxquels, ils ne comprennent décidément rien !

Ce nettoyage, espérons-le, se fera sur un plan politique après les élections communales à venir. Mais s’il faut, on pourra toujours trouver d’autres méthodes de nettoyage.

jeanne2018-defile-6

Les chiens aboient, la caravane passe !

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s