NATION sur Radio Campus (2)

Remarques sur une émission de radio

Hervé Van Laethem est donc passé sur une émission de Radio Campus.

Il n’est pas mentir de constater que cette émission radio est très limite au niveau de ce qu’on peut attendre d’une radio libre qui existe depuis si longtemps (Radio Campus existe depuis 1980 et a été créée sur le campus de l’Université Libre de Bruxelles).

Et ceci sur 3 plans.

Sur le plan technique

L’enregistrement technique de l’interview téléphonique d’Hervé Van Laethem est mauvais. L’animatrice a passé l’intégrale, non uniquement par soucis de liberté de parole, mais manifestement car elle ne savait pas faire de montage. En effet, elle a même laissé les incidents techniques et le « au revoir » d’après interview.

Sur le plan du français

En effet, les opposants à NATION ont une relation difficile avec le français, ce qui étonnant pour des gens qui sont probablement des étudiants universitaires. Notons entre autres :

  • Un locaux, des locals
  • Arriver sur le pouvoir au lieu d’arriver au pouvoir
  • Vous voyez, c’est quoi….au lieu vous voyez ce qu’est…

Sur le plan de ce que racontent les soi-disant spécialistes (qui reconnaissent eux-mêmes porté des pseudonymes, ce qui est toujours un gage de crédibilité…)

Epinglons les expressions du genre « tel groupe porte tel nom, enfin je ne sais pas bien » ou tel groupe est « slovaque ou slovène, je ne sais pas » ou encore « un de leur slogan est : Pour une Europe,…euh d’un port de France à Vladivostok » en lieu et place du slogan « De Brest à Vladivostok » ou last but not least « le nom de ce groupe est untel…ou un truc comme ça » (AUTHENTIQUE). Ils précisent aussi que la Légion Wallonie est wallonne…du vrai travail d’expert !

Pour le reste, on y trouve le flot de mensonges sur Aube Dorée dont, pour rappel, le procès traîne en longueur car actuellement l’accusation n’arrive justement à ne rien prouver de tout ce qu’on reproche au mouvement nationaliste grec.

Idem pour le NPD (dont ils n’arrivent même pas à donner l’exacte signification des initiales…) et dont il faut rappeler que la Cour constitutionnelle allemande vient de refuser l’interdiction et ceci pour la seconde fois.

Plus intéressant, l’aveu que les activistes de la campagne contre les bureaux de l’APF à Bruxelles travaillent en collaboration avec certaines forces politiques de la gauche classique représentées au Parlement européen. Et le fait que nos soi-disant opposants à l’Union européenne reconnaissent que l’UE contrôle en partie les institutions grecques et que cela est bien car cela sert à combattre Aube Dorée !

On comprend mieux pourquoi ces gens refusent tout débat en direct !

manifestation%20de%20soutien%20a%20aube%20doree%20a%20bruxelles%20le%2026-09-2014

NPD, Aube Dorée et NATION côte à côte !

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s