La fumisterie Pegida Wallonie démontrée une fois de plus !

Un appel avait été lancé pour manifester, durant le week-end passé, dans toute l’Europe contre l’islamisation de nos sociétés.

Nous avions publié voici quelques jours un article intitulé « L’escroquerie et la fumisterie » qui dénonçait, entre autres, ceux qui en Belgique appellent à des actions sans avoir ni l’expérience pour le faire, ni les structures pour l’organiser, ni le public pour y participer. Et surtout sans aucun plan en cas d’interdiction.

Ces gens ne savent que faire des effets d’annonce sans aucune suite !

Ce week-end en Belgique, on a eu deux belles illustrations de cela !

La première en province de Liège où un des 5 Pegida du pays (!) avait appelé à des manifestations à Verviers et à Liège. Les deux furent bien entendu interdites, sans doute au grand soulagement des organisateurs. Au point que ces derniers se crurent obligés de mentir en expliquant que la ville de Liège avait répondu tardivement (l’avant-veille) de la manifestation pour empêcher un recours devant le Conseil d’Etat.

Le problème est qu’un simple étudiant en droit pourra vous expliquer qu’il existe une procédure de « recours en extrême urgence » qui permet de saisir le Conseil d’Etat d’une plainte jusque quelques heures avant l’évènement. Mais pour cela, encore aurait-il fallu préparer un recours, avoir un avocat et engager des fonds. Ce que ces « organisateurs » ne voulaient ou ne pouvaient manifestement pas faire.

De plus, comme Verviers avait annoncé l’interdiction dès le début de la semaine précédente, l’excuse du manque de temps pour faire un recours ne tient pas.

Une fois l’interdiction annoncée, les « organisateurs » pourtant disponibles pour répondre à la presse, disparurent de l’espace virtuel et bien évidemment du « terrain » qu’ils prétendaient occuper. Ainsi, à part l’annonce de l’interdiction, aucune consigne claire, aucun plan B, aucune action même symbolique de protestation ! Et surtout, à la lecture des pages facebook des rares braves gens qui se sont déplacés, aucun organisateur sur place pour au moins accueillir les gens et leur expliquer la situation.

La seconde preuve de la fumisterie PEGIDA en Wallonie est l’agitation autour de la venue de Tariq Ramadan à Charleroi. Ici, plusieurs groupes (dont NATION) ont dénoncé la venue de Ramadan à la « Muslim Expo ». NATION s’est d’ailleurs fait remarqué en intervenant lors du conseil communal carolo…et de se faire dégager par la police.

A côté de ça, un autre Pegida wallon (qui ne reconnait pas le premier Pegida cité) a lui aussi fait toute une série d’annonces creuses et mensongères :

  • Son (presque) seul militant allait intervenir au conseil communal…Finalement il n’y a rien fait
  • C’est grâce à lui qu’un des orateurs a été interdit de parole par la ville… Faux, c’est suite à des articles dans la presse française et à l’intervention d’élus du MR
  • Il a annoncé qu’il allait mener des actions devant les bâtiments de l’expo…il ne s’y est rien passé
  • Il a annoncé qu’il allait perturber les discours de Tariq Ramadan, ce dernier a pu parler comme il le voulait

Pour les deux cas, on aura rarement été aussi loin dans l’effet d’annonce sans lendemain, dans le roulage de mécanique virtuel, bref dans la fumisterie !

Certains nous diront que c’est facile de critiquer et qu’il n’est pas certain que nous ayons pu mieux faire !

Et bien oui, il est certain que nous aurions pu faire mieux et nous l’avons prouvé à de très nombreuses reprises tout au long de nos 16 ans d’existence.

D’abord en ne lançant pas des appels à manifester à tort et à travers. Chaque projet d’action est étudié et évalué.

Ensuite en ne nous soumettant pas aux interdictions injustes et souvent illégales que nous subissons. Vous verrez ci-dessous quelques exemples, parmi beaucoup, où nous avons bravé d’une manière ou d’une autre (même symbolique) les interdictions qui nous furent faites.

Et surtout, en nous sentant responsables de nos militants et en faisant tout ce qui est possible pour assurer leur sécurité.

Et surtout en étant la seule formation belge francophone de notre camp à être VRAIMENT redescendue dans la rue ces dernières années, malgré la répression des bourgmestres et la violence de l’extrême-gauche.

Finissons-en donc avec la fumisterie des Pegida de Wallonie et continuons la construction du Mouvement organisé, discipliné et actif dont notre pays a tant besoin : NATION !

0001

Manifestation interdite du 11 septembre 2007 à Bruxelles, arrestation très médiatique des militants de NATION qui ont tenu tête au bourgmestre socialiste !

001

1er mai 2008, les militants de NATION défilent à Roux (Charleroi) malgré l’interdiction de leur manifestation.

 

Digimax A50 / KENOX Q2

4 novembre 2008, NATION se rassemble devant le domicile du bourgmestre d’Ixelles qui a interdit un rassemblement contre l’extrémisme turc !

02

11 septembre 2011, suite à une nouvelle interdiction à Bruxelles, des militants de NATION s’enchaînent au Palais Royal !

3

11 mars 2012 : Suite à l’interdiction d’un hommage aux victimes des attentats islamistes de Madrid, des militants de NATION se rassemblent devant la grande mosquée wahhabiste de Bruxelles.

4

1er mai 2012 : les militants de Jeune Nation organisent un « hardbass cochon » devant la maison du bourgmestre de Charleroi qui avait à nouveau interdit le rassemblement de NATION !

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s