Provocation à Malonne ?

Rappel des faits

Suite à la libération de Michèle Martin, et après une série d’actions et de manifestations dans le courant de l’été, plusieurs appels sont apparus fin août sur facebook. Il y était question d’un nouveau rassemblement le 5 septembre devant le couvent de Malonne où est installée la femme de Marc Dutroux.

Le ton de ces appels, lancés par de parfaits inconnus, étaient bien plus virulents que lors d’appels à de précédentes manifestations.

De plus, ces appels  spontanés furent rapidement et abondamment relayés par les médias.

Très vite, la direction du Mouvement NATION s’est étonnée de l’évolution de la situation et a décidé de prendre les choses en main. C’est ainsi que, le jour venu, devant l’absence complète d’organisation et d’organisateurs, ce sont les militants de NATION qui ont animé le rassemblement et en ont assuré la sécurité.

Malheureusement, après le départ des militants de NATION, quelques excités ont provoqué de violents incidents avec la police.

Fait troublant (1)

Il apparaît que l’un des organisateurs fantômes est le fils d’un membre du PS bruxellois qui est  candidat sur les listes socialistes aux élections communales du 14 octobre prochain. Et que le fiston en question semble également être militant actif du PS pour ces élections.

Fait troublant (2)

L’intéressé, malgré son engagement politique, annonçait sur facebook et avec une satisfaction non dissimulée le fait que NATION allait participer à son « évènement ». Mais, par contre,  sans jamais répondre à nos tentatives d’en savoir plus quant à l’organisation. Nous disposons aussi de plusieurs captures d’écran démontrant la « détermination » de l’intéressé en rapport au rassemblement prévu.

Fait troublant (3)

L’organisateur, pourtant inconnu et transparent durant tout le rassemblement, fut néanmoins « reconnu » par RTL qui l’interrogera à l’issue du rassemblement. Interview au cours de laquelle, il dénoncera bien entendu les « extrémistes » de NATION.

Hypothèse

En plein milieu de l’émotion suscitée par la libération de Martin, nous avions parlé de coupe-feu crée par le régime, activant ainsi Jean-Denis Lejeune dans le but de calmer la colère de la population.

Et si devant la colère subsistante, le système avait voulu créer un second coupe-feu ? En provoquant de graves violences et agiter le spectre des « méchants extrémistes ».

Il suffisait de lancer des appels « fantômes » agressifs et relayés médiatiquement afin d’attirer un « noyau dur » à Malonne et d’exciter les gens afin d’obtenir des images de violence gratuite.

Le but principal aurait été de discréditer la dynamique qui s’était créée à cette occasion. Et accessoirement, cela aurait permis de réprimer, voire de faire interdire, le Mouvement NATION.

Provocation réussie ou non ?

Pour ce qui est d’avoir des images qui font peur, incontestablement oui ! Et on doit quand même s’interroger sur la véritable nature de certaines « têtes brulées » apparues de nulle part et retournées au néant, dès que les incidents furent terminés.

Pour ce qui est d’y incriminer NATION, il s’agit par contre et heureusement d’un échec complet !

En effet, non seulement, la présence massive de militants de NATION pendant 2 heures a empêché tout débordement durant ce laps de temps. Mais au moment du retrait de NATION, ses militants ont fait preuve d’une discipline exemplaire en ignorant les provocateurs qui tentèrent de les faire se joindre à eux…sans aucun succès

Conclusion

Fantasmes, nous diront certains ! Scénario pas moins plausible que celui qui voudrait que Dutroux soit un prédateur anonyme, répondrons-nous !

En tous les cas, deux leçons sont à tirer de tout cela !

Primo, qu’il faut toujours rester sur ses gardes face à un système politico-médiatique corrompu jusqu’à la moelle et capable des coups les plus tordus.

Secundo, les militants doivent faire preuve dans les actions (comme cela a parfaitement été le cas dans ce cas de figure) d’une discipline absolue et doivent faire confiance aux analyses politiques de la direction du Mouvement. Ce qui a certainement protégé le mouvement le 5 septembre dernier.

Restons donc vigilants, disciplinés et engagés !

Quand NATION assurait la sécurité et évitait les incidents !

Cet article a été publié dans malonne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Provocation à Malonne ?

  1. fanchette1569 dit :

    Vous êtes des gens biens à Nation pas des extrémistes ( contrairement à ce qu’une certaine presse veut tenter de faire croire à l’opinion, je vous aime bien et vous êtes très sympathiques…..J’espère un jour venir vous rejoindre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s