Premiers bilans de la manifestation unitaire du 8 octobre !

Bilan médiatique

Avant et après la manifestation, ce sont des dizaines d’articles de journaux qui sont parus ainsi que de nombreux reportages télévisés qui ont été réalisés.

A de nombreuses reprises, nos porte-parole ont pu exprimer nos positions politiques et développer nos arguments.

Et même si la presse a manifestement des problèmes avec les chiffres et qu’elle s’est évertuée à cibler les quelques zozos (sur 800 personnes !) qu’un tel évènement attire inévitablement; cette presse a bien été obligée de reconnaître la réussite de notre cortège et le fait qu’il a été encadré de manière impeccable évitant tout incident.

La participation

Samedi soir, un journal annonçait que nous étions quelques dizaines. Plus tard, on nous accordait 200 à 300 participants pour enfin nous en reconnaître 600.

Tous ceux qui étaient présents au départ de la maison de l’identité, qui débordait littéralement,  sauront que le chiffre de 800 n’est certainement pas exagéré.

Mais pour en avoir le coeur net, utilisons les navettes de bus qui ont amené les militants au point de départ.

Deux bus de 50 places ont du faire 3 navettes pour amener tous les manifestants. Ces bus étaient remplis à ras bord avec de nombreuses personnes voyageant debout, permettant ainsi de transporter environ 80 personnes par voyage. Ce qui signifie que près de 550 personnes ont été amenées de la maison de l’identité.

Rajoutons les bus qui venaient de l’extérieur de Lille et l’on comprend bien que nous étions bien autour de 800 participants ! 

Les opposants

Près de 50 (!) organisations de gauche et d’extrême gauche avaient appelé à manifester, dont le Parti Communiste Français, le Front de Gauche de Jean-luc Mélanchon et l’important syndicat CGT ainsi que tous les « grandes » organisations gauchistes françaises (NPA, CNT).

Au total, les observateurs objectifs estiment que ces 50 organisations ont finalement réuni +- 1200 personnes dans une contre-manifestation. C’est à dire un peu plus de 20 personnes par organisations.

Quant au « noyau dur » antifa qui prétendait nous chasser de la rue, on n’en a pas vu la moindre trace. Et la seule action de ces « révolutionnaires » aura été de balancer quelques bouteilles de bière (vides bien sur) sur la police. Sur ce plan là, plus que jamais : Antifa ah ah ah !

Cet article a été publié dans Manifestation du 8 octobre à Lille. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s